Accéder au contenu de la page

Assureur responsable et engagé

Notre engagement

Bernard Le Bras Portrait
Entreprise citoyenne et assureur responsable, Suravenir a mis en place dès 2009 sa propre charte environnementale en s’engageant très fortement avec ses collaborateurs sur plusieurs thématiques : adoption de gestes verts au quotidien, mise à disposition d’un véhicule électrique ... Par ailleurs notre démarche a été intensifiée dès le 1er janvier 2017 par l’intégration, au sein de la politique d’investissement de Suravenir, d’un cadre ESG qui inclut les risques extra-financiers dans le processus.

Bernard Le Bras

Suravenir et la transition énergétique

L’article 173 de la Loi du 17 août 2015 sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte a introduit une nouveauté pour les investisseurs institutionnels comme Suravenir : l’obligation de communiquer sur les modalités de prise en compte, dans leur politique d’investissement et de gestion des risques, des critères relatifs aux objectifs sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance (critères « ESG -Climat »). Les moyens mis en oeuvre par l’investisseur institutionnel pour contribuer à la transition énergétique et écologique doivent également être présentés.

Quelles actions mettons nous en place : 

- Mise en place de filtres d’exclusion normatifs et sectoriels, s’appliquant aux stocks (hors filtre charbon) et aux flux (Filtres "armes controversées" , "Charbon"…)

- Mise en place de critères de sélection extra-financiers basés sur la notation propriétaire Federal Finance (limiter la part des émetteurs notés E à 10 % de l’ensemble des investissements annuels)

- Suravenir profite de sa position d’actionnaire ou de créancier pour faire changer les pratiques de sociétés dont les pratiques ne répondent pas complètement à ses attentes d’investisseur responsable. (Stratégie d’engagement)

- En mesurant l’empreinte carbone de son portefeuille, Suravenir souhaite se doter d’un baromètre, l’aidant à identifier les actions à cibler en priorité pour converger vers une trajectoire de 2 degrés Celsius de réchauffement climatique, et de valider ou invalider a posteriori les effets des décisions prises dans le cadre de la stratégie climat.

- Afin de contribuer à l’objectif international de limitation du réchauffement climatique et de réduire les risques financiers induits par la transition énergétique à court/moyen terme, Suravenir travaille sur la mise en place d’une stratégie climat articulée autour de trois axes :
• Quantifier l’impact sur le climat du portefeuille d’actifs en développant des indicateurs d’empreinte carbone.
• Réduire voire arrêter les investissements dans les secteurs et les entreprises émettant le plus de gaz à effet de serre
• Bâtir une stratégie de financement des activités ou des entreprises participant aux objectifs de limitation du réchauffement climatique.  

Notre politique d'investissement E.S.G

Notre politique d'investissement E.S.G

Entreprise citoyenne et assureur responsable, Suravenir adapte sa stratégie d’investissement pour répondre au défi de la transition énergétique et écologique et participer à l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cette stratégie est déployée selon les 3 axes décrits ci-après, afin d’être un acteur d’un développement plus durable de notre société.

Informations en matière de durabilité

Suravenir intègre, à partir du 10 mars 2021, le risque en matière de durabilité dans ses processus de prise de décision d'investissement, comme cela est demandé par le règlement européen Disclosure.

Qu'est ce que le risque en matière de durabilité?

Un risque en matière de durabilité est un évènement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s'il survient, pourrait avoir une incidence négative importante, réelle ou potentielle, sur la valeur de l'investissement.

Politiques de rémunération

Suravenir et le Crédit Mutuel Arkéa sont en cours d’élaboration d’une démarche qui vise une intégration cohérente et graduelle des risques en matière de durabilité au sein de sa politique de rémunération. Les pistes qui seront retenues dans ce cadre permettront, en conformité avec les législations sectorielles relatives aux politiques de rémunération auxquelles sont soumis le Crédit Mutuel Arkéa et ses entités, la prise en compte des risques en matière de durabilité au sein des processus adéquats.  

Intégration des risques

En savoir plus

Prise en compte des principales incidences négatives

En savoir plus

Promotion des caractéristiques environnementales ou sociales

La présente note d’information s’applique à tous les contrats d’assurance vie et de capitalisation en cours de commercialisation.

Les contrats promeuvent l’Investissement Socialement Responsable (ISR) en proposant notamment une ou plusieurs unités de compte labellisées ISR. Ces contrats sont donc soumis aux exigences de l’article 8 du règlement (UE) 2019/2088 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers.

Les unités de compte ISR ont pour objectif d’allouer du capital aux émetteurs (Etats, Entreprises, collectivités…) ayant les meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance.

L’atteinte des caractéristiques relatives à l’Investissement Socialement Responsable par les contrats est subordonnée à l’investissement dans au moins une unité de compte ISR et à la détention d’au moins une de ces unités de compte pendant la période de détention du contrat d’assurance vie.

Pour chaque unité de compte labellisée ISR, les informations sur les méthodes utilisées pour évaluer les caractéristiques environnementales ou sociales, les sources des données, les critères de sélection des actifs sous-jacents et lesindicateurs pertinents en matière de durabilité sont détaillés dans le prospectus ou le règlement de cette unité de compte.